Bertrand Clarke clarkeoleron@outlook.fr

  • Facebook Social Icon

Panneau photovoltaïque BenQ 335

 

Le choix du modèle du panneau solaire est délicat. Mon cahier des charges  avait tout de la quadrature du cercle.

Etre performant en été comme en hiver avec un super voltage pour éventuellement recharger des batteries, enfin étant au bord de mer, un traitement anti-sel et pourquoi pas un traitement anti-Pid. Je me suis très vite intéressé à la technologie Back contact pour le rendement. 

Les panneaux solaires photovoltaïques utilisant la technologie back contact se composent de cellules solaires monocristallines sur waffer cuivre considérées actuellement comme les plus performantes du marché. Ces cellules ont la particularité de produire une tension de charge très élevée même par hautes températures et permettent d’obtenir une puissance de charge excellente même par très faible irradiance. Je dois dire que le rendement du 335 me laisse songeur,  par grande chaleur ou il conserve un très bon rendement, il a aussi un prix !

 

Onduleur Sunny boy 3.6
 

A choisir un onduleur, autant qu’il soit performant. En choisissant SMA j’avais peu de chance de me tromper. Mais le nouveau Sunny boy  3.6 a tout de suite attiré mon attention car équipé de deux Trackers MPPT.

Je ne voyais pas la nécessité d’opter pour des micros onduleurs pour plusieurs raisons :

Absence  d’ombre portée, mon orientation est 195 dans le sud position idéale pour une installation photovoltaïque

La vie d’un onduleur, c’est 8 à 10 ans, même s'il n’est pas défaillant il faudra le changer (c'est une charge que j'inclus dans mon compte d'exploitation) et le remplacer par un plus performant. Je ne me vois pas démonter mes 12 micros onduleurs

Équilibre des charges en deux chaines de 6 panneaux, c’est une façon de créer une tolérance de panne un peu comme un système raid 1 sur un serveur informatique. Sur un seul disque, vos performances seront diminuées mais vous continuerez à produire, certes sans sécurité, mais il y aura une continuité de service, pour mon installation c’est pareil.

Les deux chaines doivent dans ma configuration, vu l’exposition, produire à l’identique, puissance, voltage et ampérage. Or, grâce à Analyse Pro dans Sunny portal, il est apparu que j’avais une différence de puissance de 250 w entre mes deux chaines. Après avoir interverti les câbles DC, même situation ; j’en ai conclu qu’il y avait bien une défaillance de l’onduleur. Ce qui a été confirmé par l’échange de l’onduleur par SMA, merci au service technique pour sa réactivité.